Notre engagement

Honduras 2018

Peace Watch Switzerland (PWS)

PWS est une association suisse qui s'engage pour le respect des droits humains et la promotion de la paix, en Suisse et à l'étranger. Elle forme et mandate des observateurs et observatrices des droits humains volontaires en Palestine/Israël, au Guatemala, en Colombie et au Honduras. Depuis 2001, date de sa fondation, plus de 600 volontaires ont suivi une préparation en Suisse afin de pouvoir effectuer des missions d'accompagnement de trois mois à une année au sein d'équipes internationales. PWS cherche, sélectionne et prépare en Suisse des volontaires qui s’intéressent à une mission d’observation des droits humains. En outre, PWS effectue en Suisse un travail continu d’information, de communication et de sensibilisation.


Nos objectifs & principes

NOS OBJECTIFS
* Soutenir les organisations de défense des droits humains locales, les Églises et les populations civiles de régions en crise
* Observer pour protéger la population civile
* Sensibiliser la population
* Informer et sensibiliser en Suisse sur les violations des droits humains documentées
* Assurer une présence continue sur le terrain

NOS PRINCIPES
* Respect à l’égard de toutes et tous
* Présence des observatrices et observateurs uniquement sur demande locale
* Aucune immixtion directe dans les conflits
* Comportement officiel et transparent
* Contribution à la promotion de la paix
* Pas de projet humanitaire
* Collaboration avec des organisations partenaires locales


Observation et accompagnement des droits humains

Dans les documents traitant des projets, PWS parle généralement d’observation des droits humains. Le travail concret consiste toutefois en de l’observation et de l’accompagnement : le quotidien, les incidents, les processus sont observés ; sont accompagnés les défenseur-e-s des droits humains, les groupes ou personnes qui nécessitent un accompagnement international pour leur protection personnelle, un renforcement des démarches administratives ou des négociations. L'accompagnement international est un outil de promotion de la paix qui vise à offrir une protection à des personnes, des organisations ou des communautés menacées qui en font la demande au travers d'une présence extérieure protectrice. Cet outil est basé sur le constat que la présence de témoins étrangers non-armés dissuade des agresseurs potentiels de commettre des exactions. Le succès de l’accompagnement international dépend fortement du contexte politique de la région en crise et une analyse de risques est nécessaire pour évaluer régulièrement son impact.


Cadre légal de référence en matière de droits humains et droits constitutionnels

L’observation internationale des droits humains requiert un référentiel. PWS et ses organisations partenaires locales se réfèrent aux droits de l’Homme universellement reconnus et aux droits constitutionnels des pays des projets. L’observation internationale des droits humains s'adapte au contexte local: elle rapporte des violations des droits humains ou des droits constitutionnels à l’endroit et au moment où elles se produisent, quelle que soit la partie en conflit qui les commet. L’observation internationale des droits humains n’est pas partisane, elle se situe toutefois dans la pratique et en fonction des circonstances souvent du côté des personnes faibles et défavorisées dont les droits sont régulièrement et systématiquement violés ou non respectés.


L’observation des droits humains fait partie de la transformation des conflits et de la promotion de la paix

PWS conçoit son propre travail comme part d’une stratégie concertée sur la transformation des conflits et la promotion de la paix, stratégie dans laquelle différents acteurs sont impliqués – étatiques privés, nationaux, internationaux et multilatéraux. Nous travaillons en étroite collaboration avec des organisations partenaires dans les pays d’intervention, nous sommes membres de réseaux et plateformes avec des buts similaires, et sommes en échange constant avec le Centre suisse pour la promotion de la paix (KOFF), la Division sécurité humaine (DSH) et la Direction du développement et de la coopération (DDC). Fin 2013, sous la direction du DFAE, des lignes directrices à l'intention des représentations suisses à l'étranger (ambassades, bureaux de la coopération de la DDC) ont été émises pour protéger les défenseurs des droits de l’Homme. Ce document souligne l'importance de la contribution du travail de PWS aux efforts de la Confédération dans ce domaine. PWS se considère comme une organisation apprenante et veut faire son travail selon des standards de qualité et utiliser les connaissances sur le sujet afin d'améliorer constamment l'impact de son travail.

Image de couverture: © Christophe Egger